My Trend Lab

My Trend Lab

Menu
Les Tillandsias appelées Filles de l'air se développent sans terre ni racines

Les Tillandsias appelées Filles de l'air se développent sans terre ni racines

Pratiquement sans racines, ces filles de l’air aux feuilles poudrées et aux fleurs chatoyantes n’ont pas besoin de terreau et un arrosage de temps en temps leur suffit... Ce qui en fait des plantes faciles à cultiver.

Nearly without roots, these daughters of air with powdered leaves and shimmering flowers do not need soil and watering from time to time is enough for them ... This makes plants easy to grow.

Les Tillandsias appelées Filles de l'air se développent sans terre ni racines

Il existe 400 éspèces de ces plantes insolites originaires du continent sud américain en effet ces éphiphytes se nourissent de l'humidité ambiante et de l'air du temps.

There are 400 species of these unusual plants originating from the South American continent indeed these ephiphytes feed on the ambient humidity and the air of time.

Les tillandsias, de la famille des Broméliacées, sont cousins de... l’ananas ! Ce sont des plantes appelaient par les botanistes « épiphytes », car naturellement elles poussent en s’agrippant sur des arbres, des roches, des falaises, des cactus... et même des câbles téléphoniques.

Crédit photo Catherine Delvaux

Des plantes autonomes

Ces plantes ne sont pas des parasites contrairement aux idées reçue. Leur hôte leur sert uniquement Tillandsia butzii de support. Pour se nourrir, les til- landsias sont autonômes et grâce à la surface très spéciale de leurs feuilles, constituée d’un revête- ment d’écailles microscopiques, appelées trichomes. Ils sont capables d’absorber l’humidité ambiante, dans laquelle ils puisent également les sels minéraux nécessaires à leur épanouissement. Leurs racines, quant à elles, ne sont que des crampons, qui leur servent à s’accrocher à leur support.

The tillandsias, of the Bromeliaceae family, are cousins of ... the pineapple! They are plants called by the botanists "epiphytes", because naturally they grow clinging on trees, rocks, cliffs, cacti ... and even telephone cables.

Autonomous plants

These plants are not parasites contrary to accepted ideas. Their host serves them only Tillandsia butzii support. To feed, the til- landsias are autonomous and thanks to the very special surface of their leaves, consisting of a coating of microscopic scales, called trichomes. They are able to absorb the ambient humidity, in which they also derive the mineral salts necessary for their flourishing. Their roots, on the other hand, are only crampons, which serve to cling to their support.

Il nécessite une bonne luminosité et tolère
 le plein soleil. S’il passe l’été dehors, rentrez-le assez tôt à l’automne pour ne pas le laisser à des températures nocturnes inférieures
à 5 °C, surtout si la plante est humide.

It requires good light and tolerates full sunlight. If it's summer outside, bring it in early in the fall so as not to leave it at nocturnal temperatures below 5 ° C, especially if the plant is wet.

Crédit photo Catherine Delvaux

A la floraison, ses feuilles prennent une jolie teinte fuchsia et une bractée violette sort du milieu de la touffe, portant de petites fleurs jaunes au pistil blanc. Il apprécie quelques rayons de soleil dans la journée.

When it's blooming, its show-up as pretty fuchsia tint and a violet bract emerges from the middle of the tuft, bearing small yellow flowers with white pistil. He enjoys a few rays of sunshine during the day.

Crédit photo Catherine Delvaux

Sur les côtes d’Amérique du Sud, les tillandsias poussent accrochés aux parois rocheuses. Ce n’est donc pas une erreur que de les installer entre deux cailloux ou deux gros coquillages, en prenant soin de bien les caler.

On the coasts of South America, the tillandsias grow clinging to the rock walls. It is therefore not a mistake to install them between two pebbles or two large shells, taking care to properly wedge them.

Let's gardening !!!!

Let's gardening !!!!