My Trend Lab

My Trend Lab

Menu
Petite histoire de la barbe

Petite histoire de la barbe

Petite histoire de la barbe

La pilosité a ses codes et comme tous les signes de distinction, la barbe a subi différents phénomènes de mode.

Synonyme de sagesse, de virilité et de force, la pilosité faciale fut longtemps adoptée au fil des époques, au fil des empires. La mythologie grecque mit à l’honneur les dieux, les héros qui arboraient cette touffe sur le visage, les statues et fontaines que l’on découvre çà et là dans les beaux quartiers et les musées en sont la preuve. Pas d’homme digne de ce nom représenté sans barbe !

Pareil pour l’Empire romain et byzantin. Bien sûr, les mœurs ont varié, et du temps de la Russie des tsars, aux 18 e siècles, Pierre le Grand a voulu endiguer cette coutume pileuse, en instituant un impôt sur la barbe. Ainsi, celui qui s’obstinait à arborer cette afront facial, devait payer de sa poche cette décision.

Alors que du 13e au 15e siècle en Europe, la barbe était interdite, c’est en Italie que la moustache et la barbe réapparaissent dans la Cour du roi. Les guerres d’Italie perdues, il a bien fallu trouver une explication. Ces brillants stratèges de guerre se dirent alors que les soldats s’étaient féminisés depuis qu’ils se rasaient. Retour du poil donc !

De nombreux dandys se la sont réappropriée depuis, notamment au 19e siècle, jusqu’à ce que Landru, Karl Marx et Ben Laden foutent tout en l’air. Finie la mode de la barbe. Le réchauffement climatique a dû aussi mettre la pagaille, les poils n’étant plus nécessaires pour lutter contre le froid d’hiver.

Petite histoire de la barbe

Concours international de barbes aux USA

La barbe ne fait pas toujours l'unanimité mais elle est furieusement tendance et  l'option 3 jours reste incontestablement le moyen le plus simple d’afficher sa virilité.

 

Tuto "comment faire pousser une barbe parfaite"

Petite histoire de la barbe
Petite histoire de la barbe
Petite histoire de la barbe
Petite histoire de la barbe